Sur les pas de Marie Madeleine

“ A la manière d'un pélerin, le temps d'une journée partez à la découverte des lieux de culte voués à Sainte Marie-Madeleine. ”

Début de matinée : A la découverte du 3ème Tombeau de la Chrétienté

Après vous être garé , dirigez vous vers le plus grand édifice gothique de Provence : la Basilique Sainte Marie-Madeleine.
C'est en 1279 que Charles II d’Anjou, futur Comte de Provence, décide sa construction suite à la découverte des reliques de la sainte sur le site.
Sur le parvis de la Basilique, prenez quelques minutes pour observer sa particularité : le portail central inachevé de la façade.

L’intérieur de la Basilique est riche de nombreux trésors :
- Les Orgues et ses 2962 tuyaux
- Le Chœur
- Le Retable de la Passion (peinture sur bois du XVIème siècle)
- La Chaire, sculptée au XVIIIème siècle, présentant des scènes de la vie de Sainte Marie-Madeleine
- La Crypte qui abrite les reliques de la sainte.

Vous pouvez visiter l’édifice en autonomie avec l’audioguide et le dépliant historique « Laissez-vous conter Saint-Maximin » disponibles à l’office de tourisme (situé à l’arrière de l’hôtel de ville). D'ici mi-avril 2022, un jeu de piste numérique Baludik sera réalisable dans la basilique, de quoi occuper petits et grands! 

Des visites guidées du site sont également organisées en juillet et août (en journée et en nocturne). N’hésitez pas à vous renseigner et à réserver auprès de l’office de tourisme.

Basilique Sainte Marie Madeleine
Culture / Patrimoine

à Saint Maximin la Sainte Baume
04 94 59 82 95

Ouverture : Toute l'année, tous les jours.

Milieu de matinée : à la découverte du centre médiéval

Laissez-vous-conter en main, partez à la découverte du centre ancien de Villa latta (premier nom maximinois). Les marqueurs moyenageux y sont nombreux et vous ne manquez pas de les découvrir tout au long de votre parcours ( comptez 1h à 1h30). Au menu, découverte des remparts de la ville, des halles bouchères, la maison des échauguettes ou encore le quartier juif. Fin de matinée, autorisez-vous un verre en terrasse Place Malherbe, après toutes ces belles découvertes, il sera le bienvenue.

Déjeuner : Restaurant Côté Sud chez Karine et Julien

Nous vous proposons de déjeuner au restaurant Coté Sud Chez Karine et Julien, situé sur le parvis Charles II d'Anjou. Vous pourrez ainsi jouer les prolongations avec la Basilique ensoleillée. Vous y découvrirez une ambiance bistrot alléchante ( Nathalie, notre conseillère en séjour à Saint Maximin vous le confirmera). En effet ces restaurateurs travaillent uniquement des produits frais et proposent leurs plats à l'ardoise, ce qui permet un mouvement et régulièrement de jolies découvertes gustatives.

Côté Sud chez Karine et Julien
Restaurants

à Saint Maximin la Sainte Baume
04 94 59 84 61

Ouverture : Toute l'année. Tous les jours. Fermé lundi et mardi. Service midi : du mercredi au dimanche Service soir : vendredi et samedi.

Début d'après-midi : En route vers la Sainte Baume

En repartant, passez à l’office de tourisme récupérer le document « Laissez-vous conter : le chemin des Roys ». Reprenez votre véhicule et partez en direction de Plan d’Aups et le massif de la Sainte Baume.
Cette route, qui relie la plaine de Saint Maximin à la grotte de Marie-Madeleine, est la voie de pèlerinage empruntée depuis des siècles. De Saint Louis au XIIIème siècle jusqu’à Louis XIV au XVIIème siècle, ce sont près de quarante souverains qui l’ont foulée, lui donnant ainsi son nom.
Traversez le village de Nans Les Pins. Après 35 minutes de route, garez-vous aux « Trois Chênes ».

Milieu d'après-midi: Sanctuaire de Sainte Marie-Madeleine

Pendant 45 minutes, empruntez le circuit proposé, balisé par des panonceaux de bois représentant la Fleur de Lys. Jalonné d'oratoires qui témoignent de la vie de Sainte Marie Madeleine, le sentier traverse la forêt et vous mène au pied des 150 marches qui permettent d’accéder à la fameuse grotte.
Arrivée en 47 en Provence, Marie-Madeleine trouve refuge dans cette grotte creusée naturellement par l’érosion. Elle décide d’y vivre les trente dernières années de sa vie.

En arrivant sur le parvis, profitez d’un calme paisible et envoûtant. Admirez la vue dégagée sur le massif de la Sainte Victoire (au nord) et les collines de Pagnol (sur votre gauche).

L’intérieur de ce sanctuaire peut se découvrir à l’aide d’un panneau portatif disponible en entrant ; il présente :
- la Tradition de Marie-Madeleine
- les vitraux
- les statuaires
- le reliquaire
- le Chemin de Croix

Le site est gardé par les Frères Dominicains. Ils officient tous les jours la messe à 11h et les vêpres à 16h30 ou 18h (selon les saisons). Ils sont disponibles pour vos demandes.

Fin de journée : repos au pied de la forêt relique

Pour redescendre dans la plaine, parcourez le chemin dit du Canapé ; il vous permet de rejoindre l’hostellerie de la Sainte Baume, gérée par les frères Dominicains.
A l’intérieur, vous découvrez la chapelle de Sainte Marie-Madeleine, ainsi que les fresques et le portail François Ier.
Pour terminer la journée, nous vous proposons de contempler la vue imprenable sur le massif de la Sainte Baume depuis le bar La Terrasse. Vous rejoignez votre véhicule en fin de journée en longeant la route direction Nans les Pins.

Hostellerie de la Sainte Baume (maison d'accueil religieuse)
Hôtels

à Plan d'Aups Sainte Baume
04 42 04 54 84

Ouverture : Toute l'année (sauf 1 semaine en novembre)
Brasserie La Terrasse
Restaurants

à Plan d'Aups Sainte Baume
04 42 04 88 53

Ouverture : Toute l'année, tous les jours de 9h30 à 19h.

Itinéraire de la balade

VERSION IMPRIMABLE

Infos utiles

Durée
1 journée
Public concerné
Famille avec enfants autonomes
Parcours total
25 km / 35 mn de trajet
Saison idéale
Toute l'année
Météo idéale
Quand il fait beau
Prix indicatif
Payant
Nota Bene
Pour les familles avec enfants en bas âge, prévoir un porte bébé pour la randonnée. En période estivale, contacter l'Office de Tourisme (Nans les Pins ou Saint Maximin) pour prendre connaissance des accès aux massifs forestiers. Les animaux ne sont pas autorisés à la Sainte Baume (forêt et grotte).

Derniers articles