Descente au fond de la mine : le musée des Gueules Rouges

“ Cet après-midi, je profite de la fine pluie printanière pour aller visiter le Musée des Gueules Rouges à Tourves. Une immersion dans l'univers des mineurs du Var qui exploitaient la Bauxite. ”

Arrivée au musée des Gueules Rouges

Je sais déjà que les « Gueules Rouges » sont les mineurs qui exploitaient la bauxite. En effet, la poussière de cette roche enduisait leur visage de rouge, ce qui leur valut ce surnom.

Ma 1ère visite guidée de la mine avec Jade

C'est parti pour 45 minutes de visite. Je rejoins un groupe de 10 personnes dans la lampisterie. Jade, notre guide nous accueille et commence à nous délivrer des anecdotes sur la mine.

La lampisterie est le vestiaire des mineurs. Sur le mur, je découvre comment les travailleurs pointaient tous les jours : avec des jetons ! S'il en manquait un le soir, c’est qu'un mineur était toujours au fond.

L'équipement du mineur

Je découvre ensuite tout l'équipement du mineur : casque, bleu de travail, parka, bottes, lampe. Il a bien évolué au fur et à mesure des années (surtout le casque).

A vos Casques, partez !

Jade nous invite à entrer dans la peau d'un mineur en mettant un véritable casque. Tout le monde se prête au jeu.

Une descente de 50 m sous la terre...

Je rentre dans l'ascenseur. Il file droit au fond de la mine dans un vacarme strident. Jade m'explique que c'est une descente de 50 mètres (vraiment ?). Parfois les mineurs pouvaient plonger jusqu’à 400 mètres !

Immersion au fond de la mine

La galerie fût reconstituée avec l'aide d'anciens mineurs. L'obscurité au fond me surprend. L'atmosphère fraîche et poussiéreuse m'immerge dans le quotidien des mineurs d'antan. Pas de doute, je suis dans la mine !

J'entends des bruits de chantier, des hommes qui parlent au loin avec un accent du sud. Je distingue les paroles si je tends l'oreille. Il fait sombre, les murs imparfaits sont rouges comme de la Bauxite.

Le vélorail pour se déplacer dans les galeries

Entre mon costume et les explications de la guide, j'ai l'impression de commencer mon 1er jour de travail à la mine. Jade me décrit mes outils du quotidien :

- La locomotive et ses berlines qui servaient à transporter la Bauxite.

- Un drôle d'engin, le vélorail qui permettait de circuler dans les galeries. Les mineurs pédalaient et les chefs se faisaient remorquer… les veinards !

A chacun sa couleur de casque

Avec nos casques dépareillés sur la tête, nous apprenons que leurs couleurs ont des significations hiérarchiques. Dans mon groupe, beaucoup de chefs, sous chefs, de contre-maîtres et ironiquement un seul mineur… que j’ai l'honneur d’interpréter (en casque blanc) !

Les coins et recoins de la mine

Je m'enfonce de plus en plus dans la mine pour y visiter les différents recoins. Des machines, outils et engins y sont exposés. Je comprends mieux les risques que prenaient tous les jours les « Gueules Rouges ».

Je passe devant la cantine, recréée à l'identique par les mineurs. Autrefois, ils mangeaient par terre en seulement 15 minutes. Bonjour la digestion et le stress... Inimaginable pour moi qui aime toujours prendre plaisir à table.

Ca brûle !!!! BOOOOOMMMMM...

« Ca brûûûle, ça brûle, ça brûle ! » Après ces quelques mots, j'entends une énorme détonation produisant un nuage de fumée dans la galerie. Jade qui est à l'origine de cette mise en scène explique que « ça brûle » est le cri de prévention avant la détonation. Je viens de vivre ma première (fausse) explosion dans la mine.

De la terre au métal

Nous sortons de la galerie pour rejoindre le laboratoire de Jade. Elle nous instruit sur la bauxite (la fameuse pierre rouge qui éclate en poussière sur les visages des mineurs). Ce minerai servait à produire de l'alumine, à l'origine de l'aluminium.

Un espace pour apprendre en s'amusant

J'entame la visite de l'espace découverte (au 1er étage). Ici tout est ludique et facile à comprendre. Je m'amuse à faire tourner la mappemonde et manipule les autres ateliers. Il faudra absolument que je revienne avec ma petite soeur, elle testera l'audioguide spécial enfants.

Les explications de l'audioguide m'aident à mieux comprendre d’où vient la bauxite, sa composition et comment elle se transforme en aluminium. Aluminium qui ne sert pas exclusivement à emballer les sandwichs au pique-nique. On le retrouve tous les jours dans les canettes, conserves, plaquettes de médicaments...

Une galerie d'exposition

Je rejoins le 2ème étage du musée pour contempler l'exposition de Corinne de Battista. Cette Brignolaise a réalisé des portraits de mineurs à partir d’anciennes photos. Les oeuvres sont grandes et pleine de vie. En tant que dessinatrice amatrice, j’admire son coup de crayon ! Je trouve que le regard des mineurs est très expressif.

Cette exposition est temporaire. De nouveaux artistes sont mis à l'honneur régulièrement ici.

Ma visite s’achève. Cependant je ne vous ai pas tout dit : davantage d'anecdotes sur les Gueules Rouges sont à découvrir. A votre tour de plonger dans la mine !

Je suis impatiente de revenir avec ma famille pour leur faire découvrir ce lieu insolite.

Musée des Gueules Rouges

Avenue de la Libération
Quartier du Laou
83170 Tourves
Tél. 04 94 86 19 63
Email : mgr@caprovenceverte.fr
Site : www.museedesgueulesrouges.fr


Musée des Gueules Rouges : à vos casques !

Amusez-Vous


L'histoire de l'exploitation minière de la bauxite dans le Var. Découverte libre du musée (le minerai et s[...]

REDUC

Enquête à la mine

Amusez-Vous


Un vol a eu lieu dans la mine ! Pars sur les traces des mineurs, innocente les suspects, et découvre l[...]

REDUC

Localisation du Musée des Gueules Rouges

Retour