Contacts | Documentation | Photos | UK | NL | IT | DE

Vous êtes ici : La Provence Verte c'est > 39 villages typiques > Brignoles

Site officiel de l'Office de Tourisme de Brignoles

<< Retour à la carte interactive

Le village de Brignoles
Le village de Brignoles
Le village de Brignoles
Le village de Brignoles
Le village de Brignoles
Le village de Brignoles
Le village de Brignoles
Le village de Brignoles
Le village de Brignoles
Le village de Brignoles

 Brignoles

Quittez la frénésie de la N7 pour embrasser les collines panoramiques qui, il y a peu encore, fournissaient notre industrie de bauxite ; parcourez la vieille ville et, de porte bourgeoise en palais comtal, revivez les riches heures des Comtes de Provence.

A ne pas manquer à Brignoles

- La vieille ville médiévale entre ruelles étroites, portes fortifiées et bâtiments d'époque
- Le Palais des Comtes de Provence qui abrite le musée brignolais
- La Place Caramy, sa fontaine, ses terrasses (restaurants, cafés)
- La fresque murale à la gare des cars illustrant la vieille ville
- Le dolmen des Adrets datant du chalcolithique et restauré dans les années 80
- La barque en ciment de J-L Lambot (inventeur du béton armé) exposée au musée
- Les fêtes Médiévales (fin août) durant 3 jours, avec saltimbanques, spectacles

Baignade / Pique-nique

Baignade en rivière (Le Caramy) vers le quartier Cybelle (à proximité du magasin de roses Floribel). Pique-nique : 2 tables au bord de la rivière au pont Notre Dame.


Patrimoine / Tradition : Musée du pays brignolais (palais comtal)

Musée des arts et traditions populaires, abrité par l'ancien Palais des Comtes de Provence. A voir notamment : l'un des plus anciens sarcophages de la chrétienté.


Patrimoine / Tradition : Fresque murale

Fresque murale à la gloire de la Provence, sur le thème de Mireille de Frédéric Mistral


Patrimoine / Tradition : Coeur historique

Le quartier historique de Brignoles est niché au coeur de la ville et ne se dévoile qu'à ceux qui prennent le temps de le trouver. Vous y découvrirez des portes anciennes, des...


Patrimoine / Tradition : Dolmen des adrets

Ce dolmen du Chalcolithique est situé sur une colline dominant la plaine de Le Val. Restauré dans les années 80, il se trouve au sommet d'un tumulus de quelques mètres de...


Patrimoine / Tradition : Circuit de la ville historique

Au centre du département du Var, la commune de Brignoles se situe dans une vaste plaine, parcourue par la rivière Carami, affluent de l’Argens. Elle est traversée à l’Antiquité...


Balade nature commentée : A vos cannes à pêche, la truite frétille !

Petits et grands, venez découvrir les plaisirs de la pêche à la truite dans Le Caramy. Truites de reprise et poissons sauvages sont au programme, ainsi qu'une découverte de leur...


Balade nature commentée : Balade gourmande dans les vignes

Cela commence par une jolie randonnée botanique dans la campagne brignolaise, en compagnie de Jennifer, passionnée par la nature et le vin. Cela continuera par une initiation à la...


Loisir découverte : La Provence Verte vue du rail

A bord d'un train ancien, découvrez les multiples facettes du paysage provençal au gré de témoignages, anecdotes, installation manuelle des passages à niveau. Une 1/2 journée de...


Loisir découverte : Le train des Comtes de Provence - Le train de l'Issole

A bord d'un train ancien, découvrez les multiples facettes du paysage provençal au gré de témoignages, anecdotes, installation manuelle des passages à niveau. L'occasion de...


Loisir équestre : Activités équestres enfant/ados

Au choix en 1/2 journée ou en journée avec pique nique (tiré des sacs). Les participants choisiront en fonction de leur niveau et de leur envie parmi un panel d'activités : jeux,...


Loisir équestre : Location poney

Une jolie promenade en forêt pour les bouts de chou, acompagnés par leur parents à pied.


Loisir équestre : Rando à cheval

Venez découvrir la faune et la flore de La Provence Verte à cheval. Vous profiterez des beaux paysages du massif de Saint Quinis. Circuit d'1h ou 2h. Petite attention Amusez-Vous...


Visite de musée & monument : Musée du Pays Brignolais (visite libre)

Le Musée du Pays Brignolais, abrité dans le Palais des Comtes de Provence, vous propose ses collections autour de la culture locale et provençale. A ne pas manquer : la salle...


Visite guidée de village : Les petits chevaliers dans la Cité des Comtes de Provence

Enfants, déguisés en chevaliers, & parents seront catapultés dans le Brignoles du Moyen Age au travers d’une visite-jeu de piste spécialement adaptée aux plus jeunes. Partez à...


vendredi 31 octobre 2014

Super soirée dansante halloween (Musique/Spectacle)
à Brignoles - Haras du Val de Camps - A partir de 20h - 17 € Adulte / 15 € Enfant


Soirée halloween chez les vignerons ! (Divers)
à Brignoles - Les Vignerons de la Provence Verte - 17h à 20h



mardi 04 novembre 2014

Le xv du pacifique à brignoles (Manif. Sportive)
à Brignoles - Complexe du Vabre - Match du vendredi à 18h30



mercredi 05 novembre 2014

Le xv du pacifique à brignoles (Manif. Sportive)
à Brignoles - Complexe du Vabre - Match du vendredi à 18h30



jeudi 06 novembre 2014

Le xv du pacifique à brignoles (Manif. Sportive)
à Brignoles - Complexe du Vabre - Match du vendredi à 18h30



vendredi 07 novembre 2014

Le xv du pacifique à brignoles (Manif. Sportive)
à Brignoles - Complexe du Vabre - Match du vendredi à 18h30



dimanche 09 novembre 2014

Balade gourmande dans les vignes (Amusez-Vous)
à Brignoles - (durée : 4h (2h30 de balade + 1h30 au domaine)) - Tarif unique Rando & dégustation + buffet : 35 € (SP : 40 €) / / - Reservation obligatoire aupres de l'Office de Tourisme


Brocante (Foire / Marché / Brocante)
à Brignoles - Place Clémenceau - De 5h à 18h - 2€ l'emplacement


Loto de couleur sud (Loto)
à Brignoles - Flunch - de 15h30 à 17h30 - 5€ le carton / 10€ la plaque de 3 cartons / 15€ la plaque de 6 cartons


Fabien olicard vous mentalise (Musique/Spectacle)
à Brignoles - Café théâtre - Famace théâtre - 17h - adhérent : 15 € / non adhérent : 20 € / enfant de - 12 ans : 10 € - Réservation obligatoire



mardi 11 novembre 2014

Cérémonie commémorative de l'armistice (Manifestation locale)
à Brignoles - RDV Parking Clémenceau - 10h à 12h



dimanche 16 novembre 2014

Loto des sapeurs-pompiers (Loto)
à Brignoles - Centre de secours : Quartier le Plan - de 13h à 17h - 5 cartons 20 € puis 5 € le carton



jeudi 20 novembre 2014

Don du sang (Divers)
à Brignoles - Hall des Expositions - de 15h à 19h



samedi 22 novembre 2014

The cougar.com (Musique/Spectacle)
à Brignoles - Café théâtre - Famace théâtre - 21h - adhérent : 15 € / non adhérent : 20 € / enfant de - 12 ans : 10 € - Réservation obligatoire


Salon des vins et du goût (Foire / Marché / Brocante)
à Brignoles - Hall 4 du complexe du Vabre - samedi : de 10h à 20h / dimanche : de 10h à 18h



dimanche 23 novembre 2014

Salon des vins et du goût (Foire / Marché / Brocante)
à Brignoles - Hall 4 du complexe du Vabre - samedi : de 10h à 20h / dimanche : de 10h à 18h


The cougar.com - comédie (Musique/Spectacle)
à Brignoles - Café théâtre - Famace théâtre - 17h - adhérent : 15 € / non adhérent : 20 € / enfant de - 12 ans : 10 € - Réservation obligatoire



samedi 29 novembre 2014

Petites et moyennes entourloupes - théâtre (Musique/Spectacle)
à Brignoles - Théâtre du Famace - 21h - ouverture des portes à 20h - 20 € Spectacle /15€ Adhérents/ 10€ pour les moins de 12 ans



dimanche 30 novembre 2014

Brocante (Foire / Marché / Brocante)
à Brignoles - Place Clémenceau - De 5h à 18h - 2€ l'emplacement



samedi 13 décembre 2014

Balade gourmande dans les vignes (Amusez-Vous)
à Brignoles - (durée : 4h (2h30 de balade + 1h30 au domaine)) - Tarif unique Rando & dégustation + buffet : 35 € (SP : 40 €) / / - Reservation obligatoire aupres de l'Office de Tourisme



dimanche 14 décembre 2014

Train du père noël (Fête / Tradition)
à Brignoles - Départ : gare de Brignoles - 14h - Adulte (sans cadeau) : 10 € - Enfant (avec cadeau) : 10 €


Brocante (Foire / Marché / Brocante)
à Brignoles - Place Clémenceau - De 5h à 18h - 2€ l'emplacement


Loto de couleur sud (Loto)
à Brignoles - Flunch - de 15h30 à 17h30 - 5€ le carton / 10€ la plaque de 3 cartons / 15€ la plaque de 6 cartons



Voir tout l'agenda

Site web de la ville de Brignoles    Site web de l'Office de tourisme de Brignoles



Au fil de la visite de Brignoles : village du Pays d'Art et d'Histoire de La Provence Verte


Brignoles au fil des siècles

Dès l'époque protohistorique, une présence humaine est attestée par la découverte d'abris sous roche à flanc de coteaux, la plaine étant marécageuse et insalubre.
A l'Antiquité, l'assainissement de celle-ci permet l'installation de la population le long de la voie Aurélienne. Le territoire est alors découpé en grands ensembles agricoles (villae).
Suite à l'instabilité politique et à l'insécurité du début du Moyen Age, un premier castrum d'environ deux hectares ceinturé par un rempart s'établit à l'emplacement de l'actuelle église Saint Sauveur au XIe siècle.
A partir de 1222, la ville prend de l'importance, le Consulat de Brignoles passant sous la tutelle des Comtes de Provence. Le bourg s'entend et une deuxième enceinte est alors construite.
En 1481, lorsque la Provence est rattachée au royaume de France, Brignoles devient chef-lieu de viguerie (subdivision administrative du royaume).
A la fin XVIe siècle, alors que le Duc d'Epernon est nommé gouverneur de la Provence et qu'il y établit son quartier général, la construction d'un troisième rempart est entreprise (1578-1615).
L'urbanisation se développe alors entre ces nouveaux remparts et ceux du XIIIe siècle. Après la Révolution française, Brignoles devient chef-lieu du département du Var de 1795 à 1800 puis Sous-préfecture. La ville
devient alors très prospère : des grandes voies de communication sont aménagées et une gare est construite. Au début du XXe siècle, l'économie se renforce avec le développement des mines de bauxite exploitées sur le l'ensemble du bassin brignolais.
Aujourd'hui Capitale du Centre-Var, Brignoles, avec 18000 habitants, est la commune la plus peuplée de la Provence Verte.


La place Carami

Au Moyen-âge, cette place est une esplanade qui permet l'accès à la porte du même nom. Dès le XIVe siècle, des maisons existent et forment le faubourg Carami.
Ceinturée d'auberges et d'hôtels particuliers, la place est très tôt le cadre de fêtes en l'honneur des grands du royaume.
On y danse, lors de la visite de François 1er en 1538, et de Charles IX en 1564. En 1660, Louis XIV et sa cour séjournent au logis de la Fleur de Lys (auberge située à gauche de l'hôtel de ville).
Au XVIIIe siècle, la place devient incontournable, on y installe en 1726 les premiers bancs publics en pierre de taille.
Ironie de l'histoire, le 14 juillet 1789, jour de la future Fête Nationale, la commune achète cette maison pour en faire le nouvel hôtel de ville.
Le marché qui se tenait depuis le Moyen Age sur la place du palais (l'actuelle place des Comtes de Provence), est transféré en 1791 sur cette place, Il y restera jusqu'au début du XXe siècle.
En 1793, la place Carami change de nom un court instant, pour devenir la place de la révolution. Dès l'installation de l'hôtel de ville la place Carami devient la place principale de la cité.
Au XIXe siècle elle se dote de cafés, le premier s'installe en 1815.
Encore aujourd'hui cette place reste le lieu de convivialité principal de Brignoles. On s'y retrouve autour de la fontaine.


Construction de la fontaine

Une première petite fontaine est construite en 1595. Elle est remplacée par une borne fontaine en 1882, puis elle disparaît définitivement.
En 1771, les conseillers proposent de construire une nouvelle fontaine pour embellir la place Carami. Deux ans plus tard, M Antoine Mille, tailleur de pierres de Tourves est désigné. Il propose un bassin en pierre avec en son centre un socle surmonté d'une grande coquille en marbre portée par la queue de quatre dauphins. En janvier 1775, la grande fontaine est terminée.
En1824, les dauphins construits en pierres tendres sont détériorés, la grande fontaine est donc restaurée. Les dauphins sont remplacés par des têtes de lions surmontées par trois vasques superposées.
Cette fontaine longtemps recouverte par la mousse est à nouveau restaurée en 2003.


Porte Saint Pierre

Place Saint-Pierre
Construite en 1501, la place Saint Pierre, de forme rectangulaire, est ceinturée de maisons bourgeoises où se côtoient au XIXe siècle juges, avocats, procureurs, avoués, notaires, médecins et négociants. Vers 1510, une fontaine y est érigée à l'emplacement de l'actuelle.
En 1738, le conseil de ville fait tailler vingt deux bancs en pierre. Ils sont disposés sur la place à l'ombre des deux allées d'ormeaux séculaires.
A deux reprises, la place Saint Pierre change de nom. En 1794 elle prend le nom de place Dampierre, puis en 1894 le nom du président assassiné Sadi Carnot, nom qu'elle conserve jusqu'en 1963.

François-Marie-Just Raynouard
François-Marie-Just Raynouard, fils d'Honoré Raynouard et Elisabeth Goujon, naît le 18 septembre 1761 place Saint Pierre.
Après avoir achevé avec succès des études d'avocat à Aix-en-Provence, il se retrouve, en 1789, à 28 ans, Président de la société patriotique des Amis de la Constitution et de l'Egalité.
En septembre 1791, l'assemblée électorale du Var, qui siège à Toulon, l'élit député suppléant à l'Assemblée Législative.
Pendant la Terreur, il est arrêté et transférés à la Bastille.
Durant sa détention, il écrit sa première tragédie : « Caton d'Utique », qui est couronnée par l'Académie Française, dont il deviendra par la suite, secrétaire perpétuel.
Sous le Consulat, il participe au concours de l'Académie Française, avec pour sujet du prix de poésie la phrase de Montesquieu :
« La vertu est la base des Républiques ». Il reçoit le premier prix avec son poème : « Socrate au temple d'Aglaure ».
Raynouard termine ensuite « Les Templiers », tragédie en cinq actes sur le procès des templiers. Sans doute était-il inspiré par la maison des templiers près de sa maison natale.
Vers 1820-1830, il amorce « Le Dictionnaire roman ou Lexique de la langue des Troubadours » qui explique la langue provençale et son origine, puis publie l'historique de la ville de Brignoles dans « Notice sur Brignoles »
Toujours attaché à la maison de son enfance et revenant régulièrement dans sa ville natale, Raynouard vit à Passy où il meurt, le 26 octobre 1836, à l'âge de 75 ans.
En 1936, pour commémorer le centenaire de sa mort, un buste est érigé sur la place Saint-Pierre.


Les corporations

Histoire économique de Brignoles
A l'époque romaine, les nombreux vestiges datant de l'époque romaine montrent l'existence de villas ou fermes importantes situées le long de la voie Aurélienne. Les plaines sont assainies et les cultures telles que la vigne, les céréales et les oliviers se développent.
A cette époque débute l'exploitation de la carrière de marbre du Rocher du Candélon située au Sud-Ouest de la ville, encore en activité de nos jours.
A partir du Xe siècle, la Provence est dirigée par des seigneurs locaux. La cité s'organise avec la mise en place d'une administration communale menée par des consuls. Les cultures de la vigne, des céréales et des oliviers persisteront jusqu'à nos jours. Parallèlement à cette économie, dès le XVIe siècle la fabrication et la vente de drap sont alors la principale industrie de Brignoles.
Viennent ensuite le tissage et la teinture des étoffes, le tannage des peaux et la fabrication des tuiles. Certaines de ces industries vont perdurer jusqu'au XXe siècle.
Le cadastre de 1639, cite les divers métiers exercés dans la ville : cordonnier, apothicaire, serrurier, cardeur de laine, tisseur à toile, charpentier, procureur, avocat, écuyer, maçon, meunier, maître des postes, fournier, muletier, marchand, tailleur, coutelier, médecin, chirurgien, potier, papetier, orfèvre, menuisier...
Au XVIIIe siècle, l'industrie met en activité une foule de bras au travers des usines blanchissage, des fabriques de savons, de cuir et de maroquins qui sont reconnues. On y voit encore des fabriques de soie où l'on tire de très bon organsin (voile); les moulins à papier, à foulons y sont multipliés. On tanne les cuirs avec l'écorce du chêne vert dans les moulins à tan.
A la fin du XIXe et au début du XXe siècle, la Provence est au sommet de sa prospérité économique malgré la fermeture des usines de soie et de teinture et la destruction des vignes par le phylloxera. Brignoles, en plus
de ses moulins à farine, à tan, à huile, de ses pressoirs, de ses papeteries, des fabriques de tuiles ou de cire, se dote du chemin de fer, d'un hôpital, du premier quartier industriel à la Burlière avec la construction d'un abattoir et d'une distillerie.
A la fin des années 1870 jusqu'aux années 1990, le pays brignolais est un grand centre d'exploitation de la bauxite.
Cette exploitation florissante a des répercutions sur le commerce et autres artisanats de la ville.
Après les années noires dues à la fermeture de l'exploitation de la bauxite, Brignoles est aujourd'hui un centre économique important, le marché du samedi matin et sa foire exposition agricole en avril comptent parmi les plus importants de la région.
L'activité viticole est encore aujourd'hui très importante et de grands domaines produisent des vins de qualité, d'appellation « Coteaux varois en Provence » et pour certains « agriculture biologique ».


Les fontaines

L'eau occupe une place importante dans la vie de la commune. Posséder l'eau est le privilège des grands, seigneurs, rois ou propriétaires. L'eau est utilisée pour l'arrosage, pour l'usage domestique ou pour actionner les moulins.
Les fontaines ou les lavoirs sont les témoins de la richesse et de prospérité des villes et villages de provence.
Brignoles comptait à la fin du XIXe siècle une centaine de fontaines. Chaque place ou quartier étaient dotés d'un point d'eau. Aujourd'hui les fontaines sont des éléments d'architecture urbaine. L'eau devient de plus en plus rare, et pour éviter le gaspillage, la plupart des fontaines sont à circuit fermé.


La Prune de Brignoles

Spécialité de fruit séché qui a fait depuis le XVIe siècle, la renommée de Brignoles : « La «Brignolle » ou « La pistole ».
Alors qu'elles sont déjà fort appréciées de François Ier, leur renommée dépasse largement les frontières. La Brignolle, s'invite au banquet des rois.
La légende raconte qu'il y a fort longtemps, le Seigneur de Vins grand propriétaire foncier de notre ville, refusant de payer ses impôts s'attira la colère des Brignolais. Ces derniers saccagèrent ses terres, et coupèrent tous les arbres de ses vergers. C'est ainsi qu'auraient péri les fameux pruniers, ce qui entraîna la perte du commerce des prunes de Brignoles, au profit des prunes de Digne. Un seul prunier aurait survécu à ce désastre, caché dans le jardin du presbytère. Protégé, il aurait traversé les siècles, attendant qu'une main vienne prendre ses plus beaux rameaux, pour multiplier la variété oubliée.
Aujourd'hui, la ville fête tous les ans en septembre ce fruit en remettant à l'honneur 500 ans de tradition culinaire.



Villages à visiter aux alentours

Camps la Source

Camps la Source

Carcès

Carcès

Châteauvert

Châteauvert

Correns

Correns

Cotignac

Cotignac

Entrecasteaux

Entrecasteaux

La Celle

La Celle

Le Val

Le Val

Montfort sur Argens

Montfort sur Argens

Tourves

Tourves

Vins sur Caramy

Vins sur Caramy

 

L'OFFICE DE TOURISME
Nous contacter
Nous trouver
Documentation
Espace presse
Partenaires
Marchés Publics

RESERVER
Chambre d'hôtes
Location vacances
Camping
Hôtel

QUE FAIRE
Restaurants
Baignade et pique-nique
Activités de loisirs
Sport et nature
Visites de villages

AGENDA DES SORTIES
Cette semaine
Grands évènements
Marchés provençaux
Cinéma et vie nocturne

NOUS VOUS CONSEILLONS
Idées balades en Provence
Les incontournables (TOP 10)
Route des vins, terroir, Art
Week-ends tout compris

 

© La Provence Verte - Maison du Tourisme - Carrefour de l'Europe - 83170 Brignoles - Tel : 04 94 72 04 21
Mentions légales - Conditions générales de vente (hébergements et billetteries) - Email : contact@provenceverte.fr
Site Internet : www.la-provence-verte.net - Site mobile : www.provenceverte.mobi - Site Internet Séjours : www.sejourprovence.com