Grotte de Ste Marie Madeleine et circuit de la Ste Baume à Plan d'Aups Sainte Baume

Grotte de Ste Marie Madeleine et circuit de la Ste Baume
83640 Plan d'Aups Sainte Baume


Edifice religieux remarquable Circuit de visite libre 

Caverne en pleine montagne de La Sainte Baume, dans laquelle serait venue se réfugier Ste Marie Madeleine pour ses dernières années. Aujourd'hui, c'est un sanctuaire abritant une partie de ses reliques et qui se visite après une balade pédestre de 45 mn très accessible.

Selon la légende, quatorze ans après l'Ascension et d'une absolue fidélité à sa nouvelle foi, Madeleine quittait Béthanie, chassée par les persécutions. Atteignant Marseille, elle préféra la solitude de la contemplation et suivit l'Huveaune en gravissant les pentes de ce grandiose massif de la Sainte Baume. Tout en haut du massif s'ouvre une grotte particulière orientée vers le Nord 0uest, ce qui signifie que le soleil n'y pénètre qu'avec répugnance.

Elle est fort humide et, toute l'année, l'eau y dégoutte interminablement, sauf au dessus d'un petit tertre qui reste sec. C'est dans cet abri précaire que la sainte se réfugia. Trente ans durant, la recluse allait se nourrir de racines et se désaltérer de l'eau du ciel. Marie-Madeleine, sept fois par jour, recevait la visite des anges et sept fois elle était ravie en extase. Les anges, voyant approcher l'heure suprême, avertirent Madeleine que sa délivrance était proche. Ils l'enlevèrent dans les airs et la déposèrent sur la voie Aurélienne, près de l'ermitage de saint Maximin.

Celui ci, dûment averti par d'autres envoyés de Dieu, lui donna la communion, recueillit son dernier soupir, embauma son corps et le plaça dans un superbe mausolée. Sur le lieu de ces restes sacrés devait s'élever plus tard une magnifique basilique, celle de Saint Maximin. Ainsi, la grotte où se serait retirée la Sainte est en vénération depuis les premiers siècles de la chrétienté. Sa renommée attire de nombreux pèlerins, parmi lesquels des personnages illustres. De nombreux Rois de France, dont Saint-Louis et Louis XIV, plusieurs Papes, des milliers de grands seigneurs et des millions de fidèles feront le pèlerinage de la Sainte-Baume.

Le sanctuaire est une caverne qui peut contenir jusqu’à 1000 personnes et à laquelle on accède par un escalier de 150 marches. Un très beau reliquaire abrite une partie des restes de la sainte, son crâne étant exposé dans la crypte de la basilique de St Maximin. Le lundi de Pentecôte a lieu ici le pèlerinage de toute la Provence. Pour rejoindre la basilique et la grotte, le chemin des Rois a été aménagé à la fin du XIVème siècle lors de l’installation des Dominicains au Couvent Royal de Saint Maximin et à l’hôtellerie de la Sainte-Baume. Jusqu’à la construction en 1897 de la départementale 80, ce chemin fut le seul accès au plateau du Plan-d’Aups depuis Nans. Des 7 oratoires d’origine, il n’en reste que 4. Ils ont été érigés en 1516 par l’Archevêque d’Arles.

Le premier s’intitule « Sainte Marie Magdeleine à Béthanie » (il est surnommé l’oratoire de Miette). Le second, au carrefour des Trois Chênes, s’intitule « Sainte Marie Magdeleine au Calvaire ». Le troisième, « Sainte Marie Magdeleine au Saint Sépulcre », est au carrefour des chemins de la grotte, du Saint Pilon et de l’Hostellerie. Le dernier, juste avant le col du Saint Pilon se nomme « Sainte Marie Magdeleine dans le jardin du Saint Sépulcre ».

La Sainte Baume peut être faite en circuit libre grâce au parcours de visite créé et réalisé par le Pays d'Art et d'Histoire de La Provence Verte
Temps estimé de visite : 4h (visite à pied avec des chaussures de marche)

Voir aussi le parcours "Chemin des Roys & oratoires" à Nans Les Pins

Pays d'art & d'histoire
Retour