Sanctuaire Notre Dame de Grâces à Cotignac

Sanctuaire Notre Dame de Grâces
Mont Verdaille
Quartier Notre Dame
83570 Cotignac


Edifice religieux remarquable 

Ouverture : Toute l'année, tous les jours de 7h30 à 19h. Boutique ouverte de 9h00 à 19h00..

Sanctuaire édifié en 1519 suite aux apparitions de la Vierge Marie sous le vocable de Notre Dame de Grâces. En 1660, le roi Louis XIV et sa mère, vinrent remercier la Vierge pour sa naissance miraculeuse et Saint Joseph apparut sur le mont Bessillon.

Si ce beau site culturel et touristique offre un véritable havre de paix à ses visiteurs, il est aussi devenu un haut lieu spirituel où de nombreux pèlerins viennent depuis 500 ans se ressourcer auprès de la Sainte famille. Un haut lieu spirituel : « En France, au c?ur de la Provence, dans le diocèse de Fréjus-Toulon, la Sainte Famille a choisi d?apparaître sur une colline à Cotignac, lieu caché et verdoyant. ?Ici, depuis 500 ans, les pèlerins, en particulier les familles, sont accueillis dans un climat priant, simple et fraternel, aux Sanctuaires de Notre-Dame de grâces mais aussi de Saint Joseph au Bessillon.?Ils viennent en procession retrouver un souffle nouveau en recevant des grâces, sources de joies et de fécondités ». La Sanctuaire propose tout au long de l?année des retraites fondamentales, des temps de formation, une multitude de pèlerinages variés et un accueil personnalisé destiné à tous ses visiteurs, familles, pèlerins solitaires, touristes en ballades? Ancré dans l?histoire de France : La chapelle Notre-Dame de Grâces située sur le mont Verdaille à Cotignac fut édifiée en 1519 à la suite de l'apparition de la Vierge à Jean de la Baume, à qui elle demanda de faire construire en ce lieu une chapelle et d'y venir en procession pour qu'elle puisse répandre ses grâces. La garde du sanctuaire fut confiée aux Oratoriens. Le 27 octobre 1637, tandis qu'il était en prière avec ses confrères dans le ch?ur, le frère Fiacre eut une soudaine révélation intérieure : la Reine devait demander publiquement qu'on fit en son nom trois neuvaines de prières à la sainte Vierge, et un fils lui serait donné. La première neuvaine à Notre-Dame de Grâces en Provence, la seconde à Notre-Dame de Paris, la cathédrale, et la troisième à Notre-Dame des Victoires, l?église de son couvent. Sitôt informée, la Reine se mit à croire en la réalisation de ces promesses et aux premiers jours de février 1638, « la Reine sentit l'enfant remuer en elle ». Le 5 septembre 1638 naissait l'héritier du trône, regardé par le couple royal comme une grâce obtenue par Notre-Dame de Cotignac. La Régente Anne d'Autriche et le Roi Louis XIV, au début de son règne vont avoir l?occasion de venir à Cotignac. La Reine Anne mourait en 1666. Un an après, dans le sanctuaire, Louis XIV faisait apposer une plaque à la mémoire de sa mère, rappelant qu'il fut donné à son peuple par les v?ux qu'Anne d?Autriche a faits dans cette église. Elle s?y trouve toujours, bien lisible. La vision du frère Fiacre qui lui fit prédire la naissance de Louis XIV, le pèlerinage d'action de grâces de ce même roi en 1660, mirent en relief la chapelle de Notre-Dame de Grâces, qui devint un lieu de pèlerinage où on venait de toute la Provence. A la Révolution, les bâtiments et la chapelle servirent de prison. L'abandon dans lequel ces édifices furent laissés en fit bientôt une ruine. En 1810, la chapelle fut restaurée, et depuis lors, les foules provençales n'ont cessé de s'y rendre. Le couronnement de la statue et du tableau de la Vierge en 1938 donna un nouvel essor à ce sanctuaire. Visite libre et gratuite. Possibilité de visite guidée à partir de 10 personnes.

Qualité Tourisme
Vignobles & Découvertes

Prestations

Climatisation Climatisation
Accès Wifi Accès Wifi
Parking Parking
Accessible Accessible
Animaux acceptés Animaux acceptés
Retour