A visiter à La Roquebrussanne

Le village

Le village est traversé par la rivière, l'Issole, qui lui confère un charme particulier. Les maisons qui la bordent ont vue sur l'eau qui court et la succession de petits ponts qui l'enjambent et qui mènent aux jardins. Se promener jusqu'à la Tour de l'Horloge et son campanile, s'arrêter sur la place de La Loube, aux platanes séculaires, lieux du petit marché le jeudi, vous fait découvrir ce pittoresque village.

Le hameau des Molières

Sur la route de Garéoult, à environ 3 km, se niche en haut de la colline, un hameau de quelques maisons et chapelle en pierres. Ce lieu réhabilité avec amour par des particuliers, dans la plus pure tradition des bâtisses provençales est époustouflant de beauté. Les oliviers, cyprès, lavandes et autre végétation qui l'entourent et la vue dominante sur la vallée, laissent rêveur.

La villa du Loou

A côté du domaine du Loou, les vestiges d'un ferme vinicole gallo-romaine sont encore visibles. Le site a été découvert en 1977 et s'étend sur une superficie de 5000 m². La visite du site est libre avec un panneau d'explication à l'entrée du lieu.

Les Laoutiens

Le Grand Laoutien fait partie des curiosités géologiques de la région et de surcroît, source de légendes séculaires. Spectacle enchanteur et vertigineux, au fond d'un cratère, aux parois plus ou moins verticales, un lac aux eaux vertes semble dormir d'un sommeil plusieurs fois millénaire. Tout autour du gouffre, le surplombant, des arbres serrés, des buissons touffus et des rochers prêts à plonger. Il y a bien 3 m par endroit entre le sommet du cratère et l'eau. Le diamètre du lac doit avoisiner les 130 m. Le Petit Laoutien, situé à quelques centaines de mètres de là, ne présente que peu d'intérêt car se trouve souvent à sec. Jadis, lorsqu'il n'y avait plus d'eau, les paysans avaient noté qu'il offrait un très bon terrain pour la culture des haricots blancs.

La Loube et le plateau d'Agnis

Le massif de La Loube culmine à 834 m. C'est un espace forestier protégé à l'aspect sauvage. Sur son parcours on trouve des roches dolomitiques aux formes expressives où chacun peut donner libre cours à son imagination.

 

La flore est riche et évolue en fonction de l'altitude. Tout en haut s'offre un panorama majestueux des sommets enneigés des Alpes aux Iles d'Or.

 

Le plateau d'Agnis est le réservoir d'alimentation des sources du Gapeau et du Caramy. C'est une vaste étendue où, jadis, élevage et petite activité artisanale (charbon de bois, chaux et verrerie) se développaient.

Situation géographique de La Roquebrussanne dans le Var