Ma visite de l'Abbaye de La Celle

“ Après de longs mois de fermeture, de longues années de fouilles et de rénovation, c'est avec un grand intérêt que je participe à la visite commentée de l'Abbaye de La Celle. Lieu entouré de mystères et de légendes, je piaffe de savoir ce que va nous dire le guide.  ”

Un monastère féminin

La visite commence par la galerie nord du cloître, il y fait frais et les jeux de lumière sont agréables. Les fenêtres de cette galerie sont hornées de colonnettes et de chapiteaux sculptés, à la différence de celles de la galerie sud que l'on aperçoit de l'autre côté de la cour. Il est difficile de s'imaginer que ces murs sont debouts, pour certains, depuis le XIème siècle.
A l'heure de gloire de l'abbaye, environ 100 moniales étaient accueillies ici, peu par vocation mais la majorité issue de la noblesse provençale.  

La plus célèbre des moniales était Gersande de Sabran (Comtesse de Provence et de Forcalquier), dont le sarcophage est jalousement gardé dans l'église. L'histoire légendaire du sarcophage est vraiment à découvrir.  

Découverte du quotidien des moniales

La Salle Capitulaire est partagée avec l'Hostellerie appartenant au groupe DUCASSE. Lieu sobre et peu éclairé, c'était le seul lieu de parole pour les moniales. Les discussions avaient pour thème la vie et l'amélioration du couvent, mais la Mère Abbesse avait le dernier mot. 

Ici, l'acoustique ne permet pas le bavardage et je vous promets que c'est une histoire vécue, sinon tout le monde en profite ! 

Le réfectoire est, pour moi, le lieu le plus rempli de sérénité. On imagine tout à fait les tables, les plats traversant le passe-plat pour aller de la cuisine à la salle à manger. Les bancs situés sur les bords de la pièce servaient d'assise aux moniales.

Accolé au réfectoire on trouve la cuisine. On peut y voir la trace noire qu'a laissé l'âtre de chauffe sur le mur et au sol. Le revêtement de cet endroit précis est encore d'origine. Les romains étaient reconnus comme des spécialistes du ciment, résistant au feu notamment.

Ici, surprise ! C'est le seul endroit de l'abbaye où l'on peut voir des vestiges des fondations de la villa romaine.

Un lieu d'exposition d'exception

A l'étage, l'ancien dortoir sert de salle archéologique. On y découvre actuellement (et jusqu'au 31 décembre 2016) une très belle exposition "de la mer à la terre". Je garde en mémoire une magnifique pièce en verre, un oculus antique, qui scintille de mille feux ! Cet objet est exceptionnel dans cet état : il en existe seulement 3 intacts en Europe : un au Louvre, un à Pompeï et un à l’Abbaye de La Celle. 

Le clou de la visite est la terrasse qui permet d'admirer les paysages aux alentours, afin de se rendre compte de l'étendue des terres de l'abbaye à l'époque. 

Je vous ai gardé un peu de mystère, car il reste de nombreuses autres salles à découvrir. Il est important de noter que l'abbaye est ouverte tous les jours sauf le lundi et que les visites sont gratuites (se renseigner à l'accueil pour les horaires) ! 

situer l'Abbaye de La Celle

Abbaye de La Celle

Place des Ormeaux
83170 La Celle
Tél. 04 98 05 05 05
Email : abbayedelacelle@var.fr
Site : www.facebook.com/AbbayedelaCelle


Retour

ATTENTION RISQUES D'INCENDIES : Accès strictement interdit aux massifs forestiers