Circuit du village à Cotignac

Circuit du village
83570 Cotignac


Circuit de visite libre 

Ce circuit vous propose une balade dans Cotignac, village de charme et de caractère. Célèbre pour son rocher de tuf et son cœur de village typique. Une visite au fil de panneaux numérotés et d'un guide papier.

Adossé au pied d’un rocher de tuf, le village de Cotignac s’est fait une place parmi les Villages de Caractère de Provence. En parcourant ses ruelles riches d’histoire, la cité provençale offre à ses visiteurs et ses habitants une ambiance conviviale et sereine, marquée par des traditions et une simplicité de vie.

C’est au XIe siècle que Cotignac apparaît pour la première fois dans les textes. Le village s’installe au pied de la falaise de tuf et se développe en parallèle d’un premier habitat situé sur le plateau qui sera ensuite définitivement abandonné. Au XIIIe siècle, le bourg devient un castrum qui utilise la falaise comme rempart naturel. Le fort et la tour de guet semblent avoir été construits à cette même période (la forteresse date peut-être du XIIe siècle) et participent à la protection du village. La seigneurie intègrera plus tard le fief de la puissante famille provençale des Pontevès jusqu’au XVIIe siècle.

Avant l’installation des habitants, la rivière Cassole passait par le sommet du Rocher, « La Rocco »,et venait se jeter en une large cascade pour se déverser sur le site du village actuel. Dès la construction du château des premières maisons, des travaux sont entrepris pour détourner et canaliser les eaux. Le lit de la Cassole sera définitivement modifié en 1740 après un grand nombre d’inondations du village. Les travaux de canalisation facilitent l’approvisionnement en eau du bourg à des fins d’alimentation de la population, d’irrigation et d’utilisation de la force motrice pour les moulins et manufactures. Grâce à la puissance de l’eau qui alimentera une usine électrique, l’éclairage public est installé dans le village en 1897.

Pendant l’essor démographique des XVIIIe et XIXe siècles, la commune compte jusqu’à onze moulins, à farine, à huile ou à tan. A cette période, de nombreuses activités liées à l’eau se développent également comme les tanneries ou les fabriques de soie et de feutre. Au XIXe siècle, Cotignac est prospère et s’urbanise autour du Cours, lieu de vie et d’activités. Après une période de dépeuplement au XXe siècle, le village connaît un regain de population et compte aujourd’hui 2000 habitants.

A découvrir notamment pendant la visite : l'exposition à thème sur Cotignac, les grottes, le cours Gambetta, l'église

Temps estimé de visite : 1h30 (visite à pied)
Parcours de visite créé et réalisé par la municipalité de Cotignac

Retour